Les Newsletters du mois de mars

Communiqués association
28 mar 2013 - 15:55

La lettre n°35 du 8 mars :

Les droits des femmes Halte à la procrastination ! NDDL : du plomb dans l'aile ?

 

La lettre n°36 du 23 mars :

Dans l'attente d'un nouvel acte de décentralisation Energies fossiles. Quand il n'y en a plus, il y en a encore L'illusion du prix bas

 

Si vous souhaitez recevoir la newsletter de l'association Bretagne Ecologie, vous pouvez soumettre votre mail à l'endroit prévu à cet effet en page d'accueil, ou nous adresser votre demande à : contact@bretagne-ecologie.org

Echos de la session de mars 2013

Échos des sessions
21 mar 2013 - 15:24

La session du Conseil Régional du mois de mars était intégralement et exclusivement consacrée au débat et au vote de la contribution régionale sur la loi portant sur la décentralisation et la réforme de l’action publique.

Avant de parler de la contribution de la Bretagne au débat national sur la décentralisation, Anne Camus a d’abord évoqué l’appréciation que nous faisons de la loi portant sur la décentralisation et la réforme de l’action publique. Depuis plusieurs mois, nous savons que la République des territoires, cette belle formule, résumant en elle-même un projet politique novateur et séduisant, ne sera pas. Du moins pas pour l’instant et probablement pas avant un bon moment.

Nous savions que la tâche de MaryLise Lebranchu serait ardue et que les efforts d’une grande partie des élus bretons pourtant déterminés à concrétiser un Acte III de la décentralisation digne de ce nom, se heurteraient à de nombreux corporatismes. Le projet de loi est décevant, au regard...

Décentralisation : quelles opportunités pour les territoires ?

Communiqués association
20 mar 2013 - 21:07

Demain, une session extraordinaire se tiendra au conseil régional afin de contribuer au débat national sur le nouvel acte de décentralisation.

La réforme de la décentralisation est très attendue, notamment en Bretagne, mais l'avant-projet de loi laisse déjà penser que sur de nombreux points nous resterons sur notre faim.

Bretagne Ecologie a organisé, le 2 février dernier, une journée de travail sur l'avant-projet de loi "de décentralisation et de réforme de l’action publique". Nous avons échangé sur les premières propositions telles qu'on les connaissait à cette date, et plus généralement, sur nos attentes quant à l'organisation des territoires et de leurs compétences. Attentes que les élus Bretagne Ecologie au conseil régional avaient déjà eu l'occasion d'exprimer dans leurs déclarations de politique générale lors des sessions de décembre 2012  et de février 2013.

Retrouvez une synthèse des positions de Bretagne Ecologie : "Décentralisation : quelles opportunités pour les territoires ?"

 

 

Ce que pense l'association du projet SRCAE - Bretagne

Communiqués association
15 mar 2013 - 14:27

Comme chaque région et conformément à ce que prévoit la loi Grenelle 2, la Bretagne doit se doter d'un Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie, dont l'objet est de définir des objectifs et des orientations régionales à l’horizon de 2020 et 2050 en matière de lutte contre la pollution atmosphérique, de maîtrise de la demande énergétique, de développement des énergies renouvelables, de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d’adaptation aux changements climatiques.

Elaboré sous l'autorité du Préfet et du président de région, un projet de SRCAE a été présenté fin 2012 au conseil régional. Depuis le 26 décembre 2012, ce dernier est mis à la disposition des Bretonnes et des Bretons qui avaient jusqu'à aujourd'hui, 15 mars 2013, pour émettre un avis.

C'est dans le cadre de cette consultation que l'association Bretagne Ecologie a transmis ses remarques et ses attentes relatives au SRCAE à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et...

Lettre des élu-e-s régionaux n°21

Lettre élus régionaux BE
11 mar 2013 - 17:47

SOMMAIRE :

- Transition énergétique : va-t-on y arriver ?

- Le nucléaire moins cher ? pas sûr

- Energies renouvelables : où en est-on ?

La crise climatique, les risques du nucléaire et son coût, notre dépendance accrue aux énergies fossiles, le nombre croissant de citoyens exposés à la précarité énergétique …, autant de raisons qui doivent pousser nos sociétés à rechercher des alternatives au système énergétique dominant.

C’est tant mieux puisque les opportunités offertes par la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables, encouragent à chercher et mettre en œuvre ces nouvelles voies de développement. La transition énergétique n’est donc ni un argument de campagne électorale, ni un rêve d’écolo. Elle s’appuie sur quelques éléments simples : efficacité, sobriété et énergies renouvelables. Ces dernières sont aujourd’hui technologiquement au point ou en passe de l’être. Leur modèle économique est viable pourvu qu’on en accepte les...

Pages