Ferroviaire et équité territoriale

Communiqués Élus régionaux BE
29 juin 2013 - 18:24

En 2017, Rennes devrait être à moins d'une heure trente de Paris et la pointe finistérienne à un peu plus de 3 heures.

Si le gouvernement suit les préconisations du rapport Duron au mois de juillet, l'objectif des 3 heures risque bien de ne pas être atteint avant 2030.

Nous pensons qu'il est possible d'accélérer ce processus en créant un large accord de toutes les composantes politiques bretonnes autour de cet objectif.

Pour les élus de Bretagne Ecologie, cet indispensable rassemblement peut se faire à condition de ne pas mélanger les priorités et de clairement dissocier la desserte d'un hypothétique aéroport de Notre Dame Des Landes, inutile et coûteux, et celle de la pointe bretonne.

Les priorités prônées par la commission mobilité 21 ne nous ont pas heureusement retiré notre compétence sur les transports et nous n’avons pas perdu tous nos moyens. Il nous semble primordial de prendre des mesures pour éviter la fracture territoriale entre l’Ouest et l’Est de la Bretagne, le déséquilibre territorial se trouvant hélas également renforcé par la labellisation «métropole» de Rennes et Nantes, mais pas de Brest.

Echos de la session de juin 2013

Échos des sessions
27 juin 2013 - 19:59

Cette session du mois de juin se déroule alors que la commission "mobilité 21" présidée par M. Duron vient de rendre ses conclusions concernant les grands choix d'investissement dans les infrastructures de transport. Des conclusions qui ne favorisent pas la Bretagne puisqu'elle renvoient à 2030 les investissements permettant de mettre Paris à 3 heures de Brest et Quimper.

Autre fait marquant, les mauvaises nouvelles qui continuent le domaine agroalimentaire.

Deux sujets abordés par Anne Camus dans son intervention de politique générale.

Déclaration de politique générale (Anne Camus)

Il est évidemment impossible de commencer cette intervention sans évoquer les priorités annoncées comme étant retenues par la commission mobilité 21 sur les infrastructures de transport. Le coup est rude pour la Région Bretagne qui avait placé beaucoup d’espoirs dans le projet BGV. Rien ne devrait donc se faire avant l'horizon 2030. Voilà qui simplifie ou complique...

Lettre des élu-e-s régionaux n°24

Lettre élus régionaux BE
5 juin 2013 - 12:11

La Région souhaite réfléchir à ce que sera la Bretagne en 2030, et au début du mois de juin, à Saint-Brieuc, cette perspective est venue enrichir la rencontre des territoires initiée par le Président du Conseil Régional.
Dans une telle démarche, il est évidemment nécessaire de tenir compte des données économiques. De ce point de vue, même si les tenants du productivisme ont encore bien du mal à en convenir, notre « modèle » est au bout d’un cycle. Il n’est pas du tout certain que la maudite courbe de la croissance remonte, et il est donc nécessaire de réinventer un système en faisant preuve de pragmatisme.
Constatons d’abord qu’il aura fallu plusieurs mois successifs de fragilisation des filières économiques sur lesquelles la Bretagne s’était appuyée depuis plusieurs décennies, pour faire admettre à une partie significative de la gauche qu’il y avait bien un problème de fond. Et encore quelques irréductibles pensent toujours qu’il faut simplement laisser passer l’orage...

Contribution du Collectif des Moulins et Riverains de Bretagne

Communiqués Élus régionaux BE
31 mai 2013 - 16:21

Durant des siècles, en Bretagne, 5000 moulins à eau ont produit de la farine pour nourrir la population.

Aujourd’hui, les mêmes peuvent produire de l’énergie électrique pour participer aux besoins énergétiques de tous dans une région excentrée. Le Conseil Régional indique qu’« aucun secteur ne doit être oublié ».

Les « acteurs du territoire » que sont les habitants des moulins et les riverains des cours d’eau, observent qu’ils n’ont pas été associés au projet de SRCAE et que leur point de vue n’y figure pas. Pourtant, conformément aux orientations du Ministère de tutelle et à leur implication dans le Pacte électrique breton, ces citoyens se sont engagés pour le développement des énergies renouvelables et y contribuent concrètement.

Ils considèrent que la région gagnera à placer ses espoirs - outre l’éolien, les énergies marine et solaire - tout autant dans l’hydroélectricité. La petite hydraulique, particularité éminemment bretonne, ne constitue pas moins un potentiel conséquent : énergétique, environnemental, économique et technologique. Le Collectif des Moulins et Riverains de Bretagne apporte sa contribution au SRCAE par les observations suivantes.

Lire le document complet

25 km de chaîne humaine et citoyenne...

Communiqués association
17 mai 2013 - 10:50

.... pour dire et redire non à l'aéroport du Grand Ouest, Bretagne Ecologie était dans la chaîne

Le rassemblement à Notre-Dame-des-Landes du samedi 11 mai 2013 a été un véritable succès, fort en nombre et en diversité. La chaîne citoyenne était composée de personnes venant de tous les horizons, de tous les milieux et de tous les âges. Tout le monde marchait dans la même direction et le même but, chacun avec son combat à défendre : préservation des terres agricoles, défense de l'environnement, refus de l'économie de marché, ras-le-bol des projets pharaoniques, coûteux et qui ne bénéficient réellement qu'aux actionnaires, pour une reconversion écologique de notre société, etc. ... Lire la suite

Pages