Bretagne : une terre sacrifiée : quand la vérité dérange

Communiqués association
24 nov 2020 - 14:16

Le documentaire de Aude Rouaux et Marie Garreau de Labarre diffusé sur France 5 est de ceux qui marqueront la mémoire de notre région.

Nous aimons la Bretagne pour sa nature, sa culture, ses habitants, son histoire avec son lot de combats gagnés. Aimer la Bretagne, c’est aussi souffrir de constater sa perte progressive de biodiversité, de qualité des eaux, des sols, de l’air.

On a pu entendre des responsables politiques bretons bien connus dire publiquement « la Bretagne est malade mais elle se soigne ». Certes, elle se soigne mais à quel prix et avec un diagnostic final pour le moins critique. A ce constat d’échec, une raison simple : on ne peut soigner dans l’objectif de guérir que si on s’attaque aux causes de la maladie.

C’est avec beaucoup de justesse que le documentaire dont on parle dresse l’état des lieux et le besoin urgent d’en sortir pour les Bretonnes et les Bretons comme pour la terre qui les fait vivre.

Les réactions de certains élus n’ont pas manqué.

Gilles Pennelle reste fidèle à ses amalgames qui ouvrent le chemin de l’obscurantisme dont on connaît l’issu destructrice. Quant à Marc le Fur, il ne peut pas ignorer que si la Bretagne est sortie des procédures européennes de bassins contentieux, ce n’est pas parce qu’elle a respecté les directives qui s’imposaient mais parce qu’elle a obtenu des dérogations.

Quant à dire que le reportage est à charge contre la Bretagne et ses habitants, c’est se réfugier dans le compassionnel pour échapper à ses responsabilités : celle que devrait saisir tout parlementaire qui se respecte, à savoir légiférer pour accompagner par des mesures concrètes les agriculteurs à sortir d’un modèle destructeur et prédateur. C’est le seul choix...

Les écologistes et régionalistes breton.ne.s soutiennent Pierre Larrouturou

Communiqués association
10 nov 2020 - 16:50

Les écologistes et régionalistes breton.ne.s soutiennent Pierre Larrouturou dans sa grève de la faim pour que le Président Macron cesse de s'opposer à la Taxe sur les Transactions Financières

Le Parlement européen a voté à 70% une Taxe sur les Transactions Financières pour abonder un véritable budget européen. Ce vote incarne la volonté européenne d'accompagner massivement les collectivités, les entreprises et les particuliers dans leurs politiques et leurs initiatives de lutte contre le réchauffement climatique. La proposition législative est prête. Avec une taxe de seulement 0,1 % sur les actions et de 0,01 % sur les produits dérivés et les obligations, le budget européen recueillera 50 milliards d'euros supplémentaires chaque année. Pour la Bretagne comme pour toutes les autres régions européennes, cette capacité budgétaire supplémentaire ouvre la possibilité d'investir résolument dans nos filières d'avenir, de la construction bio-sourcée aux énergies renouvelables, tout en s'engageant plus fortement sur la voie de la transformation de notre modèle agricole et du renforcement de l'autonomie alimentaire de nos villes et communes rurales.

 

Or voici qu'à...

Rejoignez Bretagne-Ecologie.

Communiqués association
10 nov 2020 - 16:43

Bretagne-Ecologie est une association créée en 2010 avec pour objectifs :

  • -Élaborer et mettre un oeuvre un projet écologiste pour la Bretagne en construisant des alternatives possibles à la société actuelle.
  • -Créer un espace d’échanges entre écologistes et fédérer l’ensemble des acteurs autour de l’Ecologie
  • -Participer à la vie politique en Bretagne en s’associant à d’autres forces politiques et, le cas échéant, en présentant des candidat.e.s afin de répondre concrètement à l’urgence sociale, écologique et démocratique.
  • -Promouvoir l’action des écologistes en Bretagne en soutenant les initiatives susceptibles d’impacter durablement le territoire.
  • -Soutenir les associations, les entreprises, les collectivités locales et les universités engagées durablement dans l’écologie politique.
     

Le 17 octobre dernier, Bretagne Ecologie a rejoint le pôle écologiste breton avec EELV notamment et prépare les élections régionales et départementales qui auront lieu en mars ou en juin prochain. Qui est mieux préparé que les écologistes pour construire le monde d'après ?
Pour les régionales, un programme est en cours de rédaction autour des principales compétences de la région. Vous pouvez bien sûr y participer. La liste est également en
cours de constitution.
Pour les départementales, les écologistes rassemblés devront trouver près de 200 candidat-es (1 titulaire femme et 1 titulaire homme + 1 suppléante femme et 1 suppléant homme pour chaque canton).
Pour participer à ces dynamiques, vous pouvez rejoindre Bretagne Ecologie :
https://bretagne-ecologie.org/
Si vous souhaitez participer à l'élaboration du programme pour les régionales, nous pouvons vous envoyer le lien vers la plateforme participative.
Dans l'attente de votre retour,...

Elections régionales : Création du Pôle Ecologiste Breton

Communiqués association
10 nov 2020 - 16:31

Les écologistes rassemblés portent un message d’espoir pour la Bretagne. Face à l’urgence climatique et sociale, les écologistes sont les mieux préparés pour construire le monde d’après. Les solutions pour la Bretagne de demain se construisent aujourd’hui et c’est dans les territoires que nous y trouverons les ressources.

 

Les solutions existent déjà :

La coopérative des masques à Plaintel (22) illustre la possibilité de relocaliser l’économie dans un contexte d’urgence sanitaire,

La gestion collective et durable de la pêche en baie de St-Brieuc préserve la ressource, dynamise les emplois, apporte une forte valeur ajoutée aux productions,

L’agriculture biologique génère 60% d’emplois de plus que l’agriculture conventionnelle tout en préservant la santé des agricultrices et agriculteurs et les équilibres écologiques.

 

Le pôle écologiste s’inscrit aussi dans une dynamique régionaliste. Nous sommes pour une Assemblée de Bretagne et un référendum sur la réunification de la Bretagne.

Dilennadeg Rannvroel : krouidigezh ar Pol Ekologourien Breizh*

An Ekologourien holl a-unan a zo ganto ur gemennadenn leun a spi evit Breizh. Evit talañ ouzh an tommaat a ra an amzer, koulz hag ouzh an dalc’hioù sokial, ne’z eus ket gwelloc’h eget an ekologourien evit sevel bed...

NDDL : et maintenant : l’Avenir

Communiqués association
23 avr 2018 - 11:44

Bretagne-Ecologie salue la démarche constructive des occupants de la ZAD de NDDL. En déposant leur dossier de projet personnel, ils confortent à la fois une activité concrète mise en place depuis près de dix ans pour la plupart mais aussi le retour à l’apaisement du bocage.

Bretagne-Ecologie se joint à l’ACIPA pour demander le retrait immédiat des forces de l’ordre afin que le calme s’installe durablement.

Une nouvelle page s’ouvre pour les acteurs de NDDL. Les agriculteurs historiques et les jeunes présents plus récemment ont appris à se connaître, à partager des réflexions et à porter des projets communs.

Cette diversité d’acteurs est exceptionnellement riche. Ce sont ces regards croisés qui permettent d’apporter une vitalité et un nouvel essor à ces territoires ruraux trop souvent déconsidérés par nos dirigeants voire marginalisés.

Les grands défis qui sont devant nous : crise climatique, inégalités sociales, rejet des étrangers ont trouvé leur part de solution dans les expérimentations de NDDL. Ces innovations sociales et sociétales sont essentielles pour sortir des impasses qui nous menacent aujourd’hui. Le chef d’État et les responsables politiques, dans leur très grande majorité, font preuve de croyance dans l’innovation...

Pages