Ty Losquet, à Grâces (22). Quand la SBAFER freine l'installation

Ty Losquet

La question de l'accès au foncier est un sujet de préoccupation quotidien en Bretagne.

La concurrence est vive entre la demande inhérente au développement démographique, la restructuration des exploitations agricoles et les installations. Actuellement plus de 80 porteurs de projets sont en attente de terre.

Pour tous ces projets que l’on nomme ‘’atypiques’’ alors qu’ils  répondent à la mutation nécessaire vers une agriculture soucieuse des enjeux économiques, énergétiques, environnementaux et sociaux, la décision d'attribuer les terres à l'agrandissement d'une ferme de 95 ha, par 9 voix contre 8, n'est pas une bonne décision.

L'importance de la réaction citoyenne, illustrée ce jour par la présence de plus de 400 personnes venues apporter leur soutien au projet de Coline et Gaël, éliminé par la SBAFER, illustre la sensibilité des citoyens aux choix faits aujourd'hui et qui engagent l'avenir.

Bretagne Écologie, fortement engagée dans la reterritorialisation de l‘économie,  apporte tout son soutien aux deux familles concernées par ce projet d'installation d'élevage de brebis, exemple de dynamisme local.

Trois membres du conseil d’administration sont venus apporter physiquement leurs encouragements et invitent les représentants des collectivités à exprimer leur désapprobation vis-à-vis de cette décision digne du passé.

    

Le CA de Bretagne écologie