Lettre des élus-e-s régionaux n°19

Lettre élus régionaux BE
7 Jan 2013 - 11:20

Du point de vue politique, 2013 sera pour tous une année charnière puisque sans échéance électorale nationale ou locale. Pour autant, ce ne sera pas une année sans enjeux.

Tout d’abord, l’enjeu de la décentralisation concerne tout le pays et particulièrement la Bretagne. Sur le sujet, disons-le, les signes annoncés fin 2012 ne sont pas bons. On espérait une République des Territoires avec des Régions aux moyens renforcés, aux compétences étendues. On commence à voir venir une réforme à la carte qui ne fâche personne mais ne satisfait quiconque. Pire, les futurs gagnants du débat feutré entre associations d’élus et lobbies divers semblent au final, et pour l’instant, être les grandes métropoles qui veulent gagner leurs galons européens afin de faire venir à elles des activités économiques de plus en plus rares.

Drôle d’aménagement du territoire que voilà où quelques barons locaux cherchent à conforter leurs citadelles en se partageant des duchés. La Bretagne n’échappe...

Le CA de Bretagne Écologie vous souhaite une BONNE ANNÉE 2013 et formule ses voeux où : "CHACUN DE NOUS PEUT CHANGER LE MONDE" !

Communiqués association
5 Jan 2013 - 12:35

Les experts de l’économie, formidablement relayés par les médias, nous prédisent une année 2013 difficile. Pourtant cela fait quatre ans que cela dure, quatre ans que chacun indique la direction à prendre pour sortir de cette crise, quatre ans que l’on s’accorde sur le constat, sans essayer d’y trouver les causes et quatre ans que ceux -à nous disent qu’ils sont les seuls à détenir la vérité.
Heureusement l’économie n’est pas une science, et ce ne sont pas les économistes qui font l’économie mais tous les acteurs qui la composent : chefs d’entreprise, salariés, professions libérales, fonctionnaires, associations …
 

Et si on écoutait un autre discours qui ne viendrait pas d’en haut, de ces savants qui n’ont pas compris qu’on est au bout du rouleau parce que l’on n’a pas conscience que le monde et ses enjeux changent, que ce qui a marché pendant 40 ans ne pourra pas perdurer parce que la ressource fossile s’épuise et engendre des problématiques insoutenables, qu’elles soient d’ordre social, énergétique, alimentaire, environnemental.

Plutôt que faire l’autruche aujourd’hui et attendre l’effet boomerang au quintuple demain, il nous appartient de considérer cette situation comme un formidable défi à relever, un défi créateur de valeur ajoutée. Mais pour transformer cet essai, il faut s’affranchir des égoïsmes et autres formes d’individualismes. Ce n’est qu’ensemble que l’on réussira parce que chacun d’entre nous a des qualités et elles sont ainsi complémentaires si elles ne sont pas étouffées par les égos de quelques puissants.

Il faut écouter et faire confiance à la jeunesse parce...

Bonne année 2013

Communiqués Élus régionaux BE
3 Jan 2013 - 11:17
Bonne année 2013

NEWSLETTER de l'association BRETAGNE ECOLOGIE - 14 décembre 2012

Communiqués association
21 déc 2012 - 10:55

C'est la dernière Newsletter de l'année ! Ce n°30 est consacré à plusieurs sujets d'actualité au mois de décembre : Depardieu et son élan de non-solidarité, la réforme de la PAC et la Conférence des parties de Doha.

Bonne lecture !

Si vous souhaitez recevoir la newsletter de l'association Bretagne Ecologie, vous pouvez soumettre votre mail à l'endroit prévu à cet effet en page d'accueil, ou nous adresser votre demande à : contact@bretagne-ecologie.org

Objectif : facteur 4

Communiqués Élus régionaux BE
17 déc 2012 - 12:23
Rénovation thermique au lycée Chateaubriand à Rennes

La France s’est donné l’objectif ambitieux de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050. Cet objectif suppose de ne pas hésiter sur les moyens à mettre en œuvre et de s’engager résolument dans cette direction notamment dans les domaines de l’agriculture (surtout en Bretagne où l’agriculture est responsable de 40 % de la production des gaz à effet de serre), les transports ou le bâtiment. Cette préoccupation est évidemment portée par Marie-Pierre Rouger, Vice-Présidente de la Région Bretagne, chargé des lycées et de la qualité du bâti.

 

La visite du chantier de rénovation de l’internat du lycée Chateaubriand à Rennes (le 6 décembre 2012) a été l’occasion de montrer qu’une politique écologiste est aussi porteuse de développement économique local.

La réhabilitation thermique des bâtiments existants suppose de nouvelles méthodes. Le chantier du lycée Chateaubriand innove par l’emploi d’une technique de relevé de façade par Scanner Laser et la mise en œuvre de panneaux préfabriqués.

Les ossatures composées de La 60 m3 d’épicéa de Sitka breton, scié et calibré en Bretagne attestent de la capacité de la filière locale à répondre à des chantiers d’envergure.

Reportage au JT du 19/20 du 11 décembre 2012 (après la pub, placer le curseur à 10'27")

Pages