Au lendemain du premier tour

Communiqués association
26 avr 2017 - 21:25

Le résultats du 1er tour des élections présidentielles est un mauvais signe pour l’avenir de l’Ecologie pourtant tellement nécessaire et urgente. Le mouvement porté par la victoire aux primaire de la gauche d'un programme novateur et ambitieux n'a pas réussi à prendre le dessus

Pour autant, le score obtenu ce dimanche par les deux candidats de gauche dit, tout simplement que la gauche n’est pas morte. Il dit aussi que la gauche et les écologistes n’ont de dynamisme véritable que quand ils savent porter les préoccupations sociales, sociétales et environnementales en présentant des projets forts et novateurs.
Dans deux semaines, il faudra, hélas et sans hésitation, donner un nouveau coup d’arrêt à l’expansion – ralentie mais ininterrompue – du Front national. Il eût mieux valu le faire en votant pour un candidat issu de la gauche et des écologistes. Dans le court terme, Il nous faudra donc, pour éviter le chaos et l’obscurantisme de l’extrême droite voter pour Emmanuel Macron sans prendre pour autant le rythme de ses pas. Il n’y a pas d'amertume à avoir.
Une fois passé la redoutable séquence électorale, il sera plus que temps de s’atteler à la refondation désormais incontournable. .La campagne électorale trop conditionnée par les « ...

La Gauche et le Ministre de la Défense :Quand Jean-Yves Le Drian bat en retraite...

Communiqués association
25 mar 2017 - 10:47

Pas facile d’échapper à la guerre de position qui se joue entre la Gauche et …. « la Gauche » pour un Ministre de la Défense..
JYLD aime la Bretagne : nous n’en doutons pas..Mais son choix d’EMacron ne peut honnêtement tirer sa légitimité de la Bretagne puisque BHamon a recueilli 61,6 % auprès des Bretons lors des Primaires de la Gauche.

Brandir le fameux vote utile pour éviter l’extrême droite dans notre pays relève de la fiction. Car enfin ce sont bien les politiques publiques mises en place et la dévotion sans limites accordée aux sacro-saintes puissances de l’argent qui entraînent la désespérance et le refuge dans le Front National...Or le projet ultra-libéral proposé par EMacron accélérera le processus...Faire le choix de Macron, c’est installer Le Pen durablement.
La Gauche a besoin d’une vision optimiste et inspirée plutôt que de rester timorée et toujours sur la défensive...
Si les Ecologistes ont rejoint BHamon, c’est parce qu’ils estiment que c’est une chance historique de voir aboutir concrètement les priorités qu’ils défendent depuis toujours : éradiquer la pauvreté, sortir du nucléaire pour une France 100 % énergies renouvelables à horizon 2050, répondre aux aspirations des jeunes, engager les transitions écologiques, économiques, démocratiques.
Le choix brutal de JYLD en 2015 d’...

« Changer de civilisation » (Edgard Morin) Le revenu universel peut-il être l’un des outils de ce changement ?

Communiqués association
27 fév 2017 - 14:35

Edgar Morin a publié récemment un article largement relayé par les réseaux sociaux sur la nécessité de changer de civilisation. Il y développe notamment la question de savoir comment « faire société » et comment redonner du sens au « vivre ensemble, à la cohésion sociale » dans un monde de plus en plus inégalitaire.

Une société de plus en plus inégalitaire.
Comment « faire société » à une époque où le nombre de chômeurs, de pauvres et de salariés pauvres explose en France mais aussi partout en Europe avec plus de 22 % de chômeurs en Espagne (43.6 % chez les jeunes), En Italie 12.4 % (40 % chez les jeunes), 10 % en France (25.8 % chez les jeunes). Il y a certes moins de demandeurs d’emploi en Allemagne et en Grande Bretagne mais nos chroniqueurs oublient de préciser que le nombre de salariés pauvres a explosé dans ces 2 pays. On parle là-bas de de « bullshit jobs », de «  métiers à la con ».
Alors peut-on croire « à la cohésion sociale » avec autour de soi de plus en plus de pauvres, de jeunes angoissés par leur avenir et de salariés « précaires ». Des salariés précaires qui savent que cette situation risque de s’éterniser ou pour le moins se répéter pour nombre d’entre eux. Le chiffre des exclus augmente de 1 million tous les 5 ans. Aujourd’hui c’est 6 millions de personnes...

Accord Jadot-Hamon : La Politique Autrement : Enfin !….

Communiqués association
27 fév 2017 - 14:29

En retirant sa candidature à l’élection présidentielle, YJadot pose un acte fort et responsable dans un contexte politique à la fois grave et prometteur.

Pour les Écologistes, soutenir un candidat à la Présidentielle non issu de leur rang est la preuve que leur préoccupation majeure est celle du bien commun et de la dignité pour toutes et tous.
L’Écologie est, en effet, l’urgence absolue. Tout comme la place à donner aux jeunes notamment par une autre approche du travail et du revenu. Si FHollande ne l’a pas compris, BHamon a apporté les preuves qu’il savait faire des ruptures et changer de logiciel en la matière.
Pour les primaires de la Gauche, Bretagne-Ecologiue s’était prononcé en faveur du projet porté par BHamon. De fait, pour la première fois dans l’histoire, un candidat socialiste gagnait une élection en plaçant la question écologique au cœur de son projet de société…
Aujourd’hui, l’union avec BHamon est une chance historique de voir aboutir concrètement les priorités défendues par les Écologistes depuis toujours : éradiquer la pauvreté, sortir du nucléaire pour une France 100 % énergies renouvelables à...

Résultats Primaires : « Le rassemblement, on peut le négocier mais on ne négocie pas avec la nature

Communiqués association
29 Jan 2017 - 20:48

Les citoyens-électeurs de Gauche qui se sont déplacés pour ce deuxième tour ont très majoritairement exprimé un choix responsable et visionnaire en plaçant largement en tête Benoît Hamon.

Tout reste encore à faire car il s'agit de conforter les fondements d’un réel projet de justice sociale et environnementale à partir d'un programme qui est maintenant connu de tous : partage du travail, lutte contre la pauvreté qui ravage notre démocratie, transition énergétique, partage des richesses, accueil des plus fragiles qui fuient les guerres et la misère.
Les tenants du productivisme qui dominent la gauche depuis trop longtemps et la maintiennent sous une cloche étouffante n'acceptent pas ce choix majoritaire qui s'est clairement exprimé. Certains d'entre eux ont déjà pris leurs distances et cherchent à bricoler un sauvetage d'urgence de leurs vieilles certitudes autour d'Emmanuel Macron, le candidat de l'ancien système de pensée.
Il faut maintenant que Benoît Hamon puisse se mettre en situation de gagner l’élection présidentielle à partir de la voie qu'il a lui-même tracée, en rassemblant toute la gauche et tous les écologistes. Bretagne-Ecologie appelle à...

Pages